DIY : des carnets marbrés

Quand j’étais petite j’avais reçu une sorte de kit à peinture marbrée  : Une bassine large mais basse en plastique, de l’eau, la peinture, des feuilles et hop ! Rien de plus facile pour un effet de peinture original ! Les feuilles peinturées ont certainement fini à la poubelle, cela avait surtout le mérite de nous occuper une après midi entière passée chez ma grand-mère. Aujourd’hui pourtant alors que je voulais me faire un petit cahier pour mes cours de japonais, le principe m’est revenu en tête. Je vous en fais donc profiter.

Mon premier réflexe a été de rechercher la boite de jeu sur les sites des marchands de jouets… pour découvrir que cela n’existait plus. Dommage. Je me suis donc jetées sur les différentes peintures disponibles à la maison mais aucune ne semblait convenir, inlassablement rien ne flottait à la surface de l’eau. Sur internet j’ai trouvé une méthode avec de la mousse à raser, franchement pas à la hauteur de ce que j’espérais comme effet, une autre avec de la peinture à l’huile. Elle semblait fonctionner très bien chez les autres, chez moi c’était peine perdue.

Et puis finalement je me suis rendue compte que le blog Heju avait eu la même idée que moi, merci donc de m’avoir permis de trouver enfin la peinture appropriée ! Même si je ne vais pas l’utiliser exactement telle-quelle.

Matériel nécessaire :

  • Une bassine en plastique, elle doit être au moins aussi grande que la feuille que vous allez y plonger. Dites-vous également qu’ensuite elle sera difficilement réutilisable…
  • De la peinture pébéo céramique (de la peinture marble existe mais elle coute assez chère), un kit avec les couleurs primaires, du blanc, du noir et du or existe, c’est idéal.
  • Du white spirit
  • Un petit pinceau
  • Des feuilles de papier épaisses (nous avons utilisé du 250gr/m²)
  • Des feuilles de papier classiques pour imprimante
  • Une petite palette pour préparer et mélanger vos couleurs (des pots à yaourt devrait faire l’affaire)
  • Du vernis en bombe
  • Une imprimante
  • Du fil et une aiguille plutôt épaisse.
  • Cutter et règle en métal

Lire la suite

DIY : Mini classeur / répertoire

Aujourd’hui les minuscules revisitent le rolodex ! Alors, certes, aujourd’hui à l’heure du smartphone nous ne sommes pas nombreux à utiliser encore un répertoire papier, d’autant plus ces fameux rolodex qui prenaient tant de place… Et pourtant ça a tellement de charme !

Le coup de coeur de base, il est pour ce répertoire de Lovely Design, mais voilà comment le faire vous-même !

Lire la suite

DIY : Des savons gemmes

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des savons gemme, ce sont tout simplement des savons hyper canons qui imitent des pierres précieuses. Personnellement nous avions déjà craqué, malgré le prix (trouvé quelques euros moins cher sur amazon) et pas été déçues, non seulement les savons restent aussi beaux malgré l’utilisation, ils ne sèchent pas, et ajoutons à leurs avantage une composition plutôt sympa pour la peau. Bref ils ont presque tout pour plaire… mais, mais, mais… il faut croire que le défi DIY nous colle à la peau.

Rendons à César ce qui est à César c’est grâce au blog Fall for DIY que cet article voit le jour aujourd’hui, mais comme tout le monde ne parle pas anglais, et que nous nous sommes confrontées à la création, voilà la pierre que nous rajoutons à l’édifice ! Toujours est-il que pour voir l’article d’origine c’est ici.

Pour les autres tuto et conseils arrivent de suite !

Lire la suite

DIY : Un trépied de poids !

Voilà un tuto qui nait de la présence à la maison d’un vieux tasseau et de mortier qui ne servait plus à rien. Cela vous prendra du temps mais l’effet self-estime qui découle de sa réalisation vous fera du bien ! Je vous explique donc aujourd’hui comment réaliser un trépied de bois et de ciment qui trouvera parfaitement sa place dans un intérieur scandinave.

Tiens d’ailleurs pendant qu’on est là, c’est quoi la différence entre ciment, mortier et béton ? Parce qu’il s’agit de prendre ce qu’il faut au magasin de bricolage et d’éviter les amalgames.
Alors donc le ciment d’aujourd’hui est une pâte liante de calcaire, d’argile et d’eau qui a la propriété de sécher à l’air. Le mortier sera du ciment auquel sera ajouté du sable pour d’avantage de résistance. Enfin, le béton c’est un genre mortier où le sable est remplacé par du gravat plus consistant, il n’est utilisé que pour le gros œuvre.

Lire la suite