Retour vers le Futur : connaissiez-vous ces anecdotes ?

Série d’affiches en vente ici

Bien que j’avais 3 ans quand le dernier film de la trilogie Retour vers le Futur est sorti au cinéma, la série fait partie de mes films cultes. Si vous faites partie de ces ignorants qui n’ont pas encore sauté le pas, je n’ai qu’une chose à dire : sortez le pop corn ou les pizzas et prévoyez un petit marathon cinématographique rapidement avec vos amis les plus proches. Car même si les films ont pris quelques rides (le dernier visionnage en date m’a par exemple profondément agacée quand je me suis rendue compte que les acteurs hurlaient plutôt que discutaient pendant la majeure partie du film), reste qu’on a rarement produit une pareil atmosphère déjantée et qui fonctionne aussi bien.

(Oui, bon, si on oublie tous les paradoxes temporels qui font que le tout ne tient absolument pas l’épreuve de la logique…)

Si j’en fait un article aujourd’hui c’est car dans le second volet, Marty McFly débarque avec sa Dolorean de machine à voyager dans le temps dans ce qui semblait le futur dans les années 80, c’est à dire : maintenant, en tout cas le 21 octobre 2015 ce qui est plutôt tout proche. Rappel pour ceux qui ne situent pas :

Le film de Robert Zemeckis avait prédit un 2015 qui a trouvé écho dans la réalité parfois… et parfois moins… Et comme il y a déjà pléthore d’articles sur ce sujet, je n’ajouterai pas ma pierre à l’édifice.

N’insistez pas.

Non, à la place j’ai été cherché dans les tréfonds du web pour dénicher toutes les petites anecdotes possiblement trouvables sur Retour vers le Futur.

On va donc voir si vous étiez vraiment calés sur le sujet ! Saviez-vous que :

  • A l’origine la machine dans le temps devait être un frigo. Ce projet a finalement été abandonné par peur de provoquer des accidents, c’est à dire que des enfants tentent de s’enfermer dans leur frigo après le visionnage.
  • Le film a commencé à être tourné avec l’acteur Eric Stoltz dans le rôle de Marty. Zemeckis, le réalisateur, est finalement revenu sur son choix original, Michael J. Fox qui ne devait pas être disponible, car la prestation de Stoltz était « trop sérieuse ».
  • Si Michael J. Fox n’était pas disponible, c’est qu’il tournait dans la sitcom Sacrée Famille. Il a finalement accepté à condition que la série reste sa priorité. Cela a donné une organisation un peu folle : il bossait de 9h à 18h pour la sitcom les jours de semaine, puis on venait le chercher dans une voiture familiale équipée d’un lit pour qu’il puisse dormir un peu avant de débarquer sur le lieu de tournage du film, où il tournait jusqu’à 4 ou 5h du matin, heure à laquelle on le ramenait chez lui pour qu’il dorme vite fait avant de recommencer la même chose. L’acteur dormait donc en tout environ deux ou trois heures par jour.
  • En 2015 est à l’affiche le film « Les dents de la mer 19 », si on regarde de plus près sur le paneau du holomax, il est indiqué que le réalisateur est Max Spielberg, il s’agit en réalité du fils de Steven Spielberg, né l’année du premier Retour vers le Futur. Un petit clin d’oeil car les deux réalisateurs étaient amis.
  • Il n’y aura pas de Retour vers le Futur IV. Zemeckis a été formel. L’acteur qui joue Doc a pourtant clairement exprimé qu’il aimerait rejouer son rôle si  Michael J. Fox (Marty) était aussi de la partie, dans son idée Marty et Doc voyageraient alors dans… la Rome Antique !
  • Potentiellement en 1955, il y avait 4 Doloreans de présentes à Hill Valley. La première c’est celle avec laquelle Marty arrive depuis 1985 la première fois. La seconde c’est Biff Tannen qui l’a apportée pour donner l’almanach à son lui du passé. La troisième est celle avec laquelle Doc et Marty reviennent pour récupérer l’almanach. Enfin la quatrième est cachée dans la mine attendant que Marty la récupère.
  • Le scénario a été rejeté 40 fois avant d’être approuvé.
  • Bob Gale, le co-réalisateur et scénariste a eu l’idée du film en découvrant l’album photo de son père et sa notoriété passée. Il se demanda alors s’il avait rencontré son père à son âge, s’ils auraient pu devenir amis.
  • Le film aurait pu s’appeler « Spaceman from Pluto », c’est ce que le PDG l’Universal de l’époque désirait. Spielberg, qui était producteur exécutif, lui a alors envoyé un mémo en indiquant qu’il avait trouvé sa blague très drôle, n’osant pas admettre qu’il était sérieux, l’homme a finalement décidé de garder le titre « Back to the Future » qu’avait choisi Zemeckis.
  • En revanche ce fameux PDG a réussi a obtenir quelques changements : Si la mère de Marty s’appelle Lorraine, c’est parce que sa femme porte ce nom. Il a aussi changé le Professeur Brown en Doc Brown et fait passé son animal de compagnie d’un singe à un chien. Oui, Einstein a failli être un singe.
  • En 2010 Michael J. Fox confiait qu’on continuait encore à l’interpeler « Marty McFly ! ». La fois qui l’a le plus marqué ? C’était dans une jungle profonde en Asie du Sud Est, située entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya oriental. Un groupe de moines bouddhistes passait par là et l’un d’entre eux l’a regardé et a dit : « Marty McFly! ».
  • Après la sortie du film, des ensembles spéciaux avaient été mis en vente afin que les propriétaires de DeLorean puissent faire ressembler leur voiture à la machine à voyager dans le temps du film.
  • Les deux acteurs principaux ont tourné une publicité pour Toyota dernièrement, dans laquelle ils parlent de ce fameux futur de 2015, se moquant par exemple de l’emploi de fax dans le film contrairement à la réalité. A voir ici
  • Les parties du scénario qui parlent du Président Ronald Reagan ont dû être approuvées par la Maison-Blanche pour qu’elle s’assure qu’elles n’étaient pas offensantes pour le président. Les producteurs étaient inquiets de la réaction de Reagan lorsqu’il découvrirait les célèbres répliques du Doc « Reagan? The actor? » (…) « Then who’s vice president? Jerry Lewis? » (…) « I suppose Jane Wyman is the First Lady! », mais le président a, semble-t-il, beaucoup apprécié l’humour de Zemeckis, demandant à repasser cet extrait la première fois qu’il le vit.
  • La Delorean a été spécifiquement choisie sur son apparences particulière, notamment les fameuses portes qui s’ouvrent par le dessus, cela rendait assez probable qu’on la prenne pour une navette spatiale en 1955.
  • Bob Gale, indiqua plus tard qu’il avait découvert en relisant ses notes de l’époque, qu’il avait auditionné Johnny Depp pour le rôle de Marty : « Mince, je ne me rappelle même pas avoir fait faire une lecture à Johnny Depp… donc quoi qu’il ait fait, ça ne devait pas être si mémorable j’imagine ! »
  • Thomas F. Wilson (Biff) a tellement l’habitude que des fans enthousiastes lui posent des questions sur le film qu’il se balade avec une carte postale où les questions les plus fréquentes trouvent réponses, cela afin de gagner du temps.
  • La plus part des acteurs de la série ont dû être vieillis pour jouer leur rôle à différentes époques. Le maquillage qui transforme Lorraine d’une jeune fille de 23 ans à une femme de 47 ans a pris environ 3h.
  • La maison de Doc en 1985 semble être le simple garage dans lequel lui et Marty cachent la Dolorean en 1955. Dans la scène d’ouverture une coupure de presse semble indiquer que la maison a brulé, soit pour l’argent de l’assurance soit à cause d’une explosion scientifique. Semble-t-il le Doc aurait revendu une partie du terrain, il dira d’ailleurs ensuite dans le film qu’il a dépensé énormément de temps et l’argent de sa famille pour construire la machine à voyager dans le temps.
  • Le film a été proposé aux Studios Disney qui le refusa, pensant que cette histoire de mère qui tombait amoureuse de son fils était un peu trop pour leur public cible habituel…
  • Les effets spéciaux ? Pas tant que ça, dans le premier film on en compte à peine 32.

  • Selon le pays dans lequel le premier film est diffusé le nom d’emprunt de Marty change. Dans la version originale c’est « Calvin Klein » , en France ce sera « Pierre Cardin » (plus connu à l’époque), en Espagne « Levi’s Strauss »
  • Le présent dans le film se situe le 26 octobre 1985. La première diffusion du film fut pourtant en juillet la même année. Une poignée de fans se sont alors rendus au centre commercial « The Twin Pines Mall », c’est sur son parking que les deux héros font les tests de la machine dans le premier volet, afin de voir si la Dolorean allait débarquer. Ils furent déçus.
  • A la Comic Con de Londres en 2015, Michael J. Fox a avoué que ses quatre enfants n’avaient jamais vu les films.
  • Niveau placement de produit, Pepsi a fait fort, rien que dans le 1er film il y a 9 scènes avec des références à la marque. A noter de Pepsi a sorti cette année une bouteille spéciale pour coller à la fameuse bouteille de Pepsi visible dans le 2015 du second volet.
  • Bien que le Doc Brown est vu comme un adulte en 1955, en réalité l’acteur Christopher Lloyd aurait eu 18ans à cette époque.
  • Il y avait une différence assez importante entre la taille de Christopher Lloyd et Michael J. Fox. Pour que cela passe inaperçu les acteurs sont souvent filmés debout dans le même plan, mais ils sont en réalité à des profondeurs de champs différentes. Dans les plus gros plans, Lloyd devait se pencher.
  • Dans Retour vers le futur 3 (1990), quand Mad Dog essaie de lyncher Marty, Michael J. Fox a failli être vraiment pendu, il est même resté inconscient pendant quelques secondes. Il le raconte dans son autobiographie Lucky Man (2002).

Voilà… je crois qu’on a fait à peu près le tour… Si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas en commentaires !

En attendant pour cet « anniversaire », allez-vous revoir la trilogie ?

Publicités

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s