DIY : Le masque oiseau

Petit week end en famille en Picardie ces derniers jours, mais on a embarqué dans la voiture tout le nécessaire pour nous occuper et vous livrer ce petit DIY, parce qu’on est jamais trop grands pour se déguiser avec poésie !

Le masque noir est né d’un impératif : Marine avait un bal masqué pour fêter sa fin d’étude. A partir d’une base de masque tout ce qu’il y a de plus basique, je me suis donc lancée dans la confection sans trop savoir où j’allais pendant qu’elle se préparait… Je reviens donc un peu moins pressée par le temps pour une seconde édition plus colorée et avec des explications !

Matériel :

  • Un masque (un loup plus précisément) en carton (le notre nous l’avons trouvé à Pic Wic)
  • Des bombes de peinture (je rappelle que je trouve les notres à All City), trois couleurs minimum : une jaune nécessairement pour le bec et deux autres selon la couleur désirée pour vos plumes mais choisir une teinte plus foncée et une plus claire. Plus de couleurs si vous le désirez.
  • Du scotch
  • Du double-face
  • Un petit cutter ou scalpel
  • Deux ou trois feuilles de papier blanc
  • Des poscas qui reprendront des couleurs proches de celles choisies pour les plumes

Pour commencer il va falloir préparer votre bec. Je vais essayer une fois rentrée de mettre à jour ce billet avec un détail du pliage que j’ai fait (et sur lequel il faut avouer, je me suis pas mal prise la tête !)

Ensuite scotchez l’élastique du masque derrière celui-ci, pour éviter de le peindre et appliquez une couche de votre teinte foncée à la bombe, uniformément sur tout le masque. Eventuellement, sachant qu’il y aura moins de plumes sur le bas du masque, vous pouvez ajouter quelques touches d’une autre teinte peut-être un peu plus en projection de fine gouttelettes qui seront visibles, ou pourquoi pas pas faire un peu plus clair autour des yeux.

Dans la foulée bombez deux feuilles avec un effet de dégradé, n’essayez surtout pas d’éviter les projections de micro-gouttelettes (ou d’en faire volontairement des plus grosses), c’est ce qui fait tout le charme du masque. Ici nous avons bombé une feuille avec un dégradé du bleu/vert (la couleur dont on a bombé le masque) vers un vert mint qui ira d’avantage sur le haut du masque, et la seconde feuille avec un dégradé de cette même base vers le jaune (celui du bec) qui ira d’avantage sur les côtés.

Après cela bombez le bec en jaune (avec éventuellement un dégradé plus blanc sur le haut ou plus orange sur le bout). Vous pourrez y ajouter deux formes de gouttelettes renversées de chaque côté de la pointe pour les narines, avec un feutre fin.

Une fois le tout sec, découpez les plumes dans vos feuilles. L’idéal est de créer une forme d’œil ou de goutte. Faites le en faisant des lignes et mettez le tout de côté en les classant par teintes, ce sera plus facile pour savoir laquelle poser par la suite.

Préparez un morceau de double face, découpé au cutter en fin carré. Venez appliquer un petit morceau au bas d’une des plumes (j’ai bien dit au bas, c’est important, si vous le placez trop haut non seulement les plumes ne se décolleront pas du masque comme il le faudrait, mais en plus vous auriez des difficultés à placer les plumes suivantes).

Venez donc placer les plumes en commençant par l’intérieur du contour de l’œil. Essayez systématiquement de placer une plume derrière la précédente et appliquez une fois à droite, une fois à gauche, cela vous permettra une certaine symétrie, le masque n’en sera que plus réussi. On commence par appliquer les plumes les plus foncées et plus on s’éloigne de l’œil, plus la plume sera claire. Pour les rangées suivantes, essayez de placez en décalant, c’est à dire dans le creux qui se forme naturellement entre deux plumes.

Appliquez les plumes là où vous le souhaitez (comme indiqué plus tôt j’en ai placé moins sur le bas du masque) par contre sur le côté et le dessus il faut que les plumes dépassent afin que les contours du masques ne soient plus visibles). Placez le bec, il suffit de le fixer avec un petit morceau de double-face sur le nez du masque). Et enfin avec les poscas faites des petits points tout autour des yeux, n’essayez pas que ce soit régulier et focalisez-vous surtout sur le bord intérieur bas de l’œil.

A vous de jouer ! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires si vous en avez, j’espère ne rien avoir oublié…

Publicités

2 réflexions sur “DIY : Le masque oiseau

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s